Mesure de masse volumique / densité de solides

Vous souhaitez faire mesurer la masse volumique de vos achantillons solides ou de vos poudres ? Calnesis réalise ce type de prestation de laboratoire avec différentes techniques, choisies en fonction de la température et de vos échantillons.

La masse volumique des solides est une grandeur physique caractérisant leur masse par unité de volume. La densité découle de cette grandeur : il s’agit du rapport entre la masse volumique du solide et la masse volumique de l’eau. Les masses volumiques des solides sont couramment exprimées en kg/m3 ou en g/cm3.

Méthodes de mesure de masse volumique pour les solides

Mesures dimensionnelles

Une approche simple consiste à déterminer le volume d’échantillons solide par mesure directe avec des instruments de mesures adaptés : pied à coulisse, micromètre, etc. Cette technique est adaptée aux mesures à température ambiante sur des échantillons aux géométries simples (cubes, cylindres, etc). Elle donne des résultats dont la précision est parfois suffisante. Sur ce type d’échantillon, une valeur de masse volumique à l’ambiante couplée à des essais de dilatométrie permettent également de calculer des valeurs de masse volumique à d’autres températures que l’ambiante. Dans le cas c’est le coefficient de dilatation thermique qui est utilisé pour calculer les masses volumiques à différentes températures à partir de la masse volumique à l’ambiante.

Et la porosité dans tout ça ?

Alors qu’un liquide va occuper l’intégralité de l’espace qu’il occupe, les solides peuvent présenter des espaces vides. C’est ce qu’on appelle leur porosité. Ces espaces vides peuvent déboucher vers l’extérieur ou non. Il convient ainsi de préciser la masse volumique mesurée en fonction qu’elle tienne ou non compte de ces porosités. On parlera alors parfois de masse volumique apparente (volume des porosités débouchantes compris) ou squelettique (volume des porosités non débouchantes non compris).

Pycnométrie liquide

Pour des solides de formes non classique, la pycnométrie liquide peut aussi être utilisée. Cette approche consiste à placer un morceau d’échantillon solide dans un pycnomètre et de remplir ensuite ce dernier avec un liquide de masse volumique connue. L’échantillon solide ne doit bien entendu par être soluble dans le liquide utilisé. Le liquide va ainsi occuper tout le volume non occupé par le solide. Ceci permet d’en déduire par soustraction le volume de l’échantillon solide immergé. Une simple pesée permet ensuite de déduire la masse volumique du solide.

Pycnométrie gaz

Basée sur le même principe, mais avec un gaz cette fois, une des techniques couramment utilisée pour déterminer la masse volumique de solides à différentes températures est la pycnomètrie à gaz. Cette technique consiste à déterminer le volume d’un échantillon solide en réalisant des variations de pression de gaz dans une enceinte contenant l’échantillon. Cette technique est particulièrement adaptée aux poudres et aux granulés.


Moyens techniques associés
Micromeritics AccuPyc II
Principe de fonctionnement du pycnomètre pour liquides Un pycnomètre est un dispositif expérimental permettant la mesure de masses volumiques....

Norme associée

Autres mesures
Mesure de la dilatation thermique d'échantillons solides ou poudres et de leur coefficient sur une large gamme de températures....
Mesure de la capacité thermique d'échantillons liquides, solides, pâtes, etc. sur une large gamme de température par calorimétrie différentielle....
Mesure de la conductivité thermique sur une large gamme de températures. Différentes méthodes adaptées à vos échantillons ;...
Vous souhaitez déterminer la diffusivité thermique de vos échantillons ? Calnesis réalise ce type de mesure avec la méthode...
Mesure de la masse volumique de fluides à différentes température et sous différentes pression.