Analyse de propriétés moussantes et moussabilité

Vous souhaitez caractériser les propriétés moussantes de vos échantillons ? Le laboratoire Calnesis vous propose une large gamme de mesures pour répondre à votre problématique.

Pourquoi étudier la formation de mousse ?

La détermination des propriétés moussantes (pouvoir moussant, volume de mousse, stabilité de la mousse etc) est devenue incontournable dans de nombreux domaines industriels (pétrochimie, gestion environnementale, cosmétique, pharmaceutique, industrie de l’alcool ou laitière, etc). Que cela concerne la détermination du pouvoir moussant d’un agent de surface, la caractérisation de produits d’hygiène, la fabrication d’isolats à base de protéines de légumineuses, ou encore la formation de mousse à l’ouverture d’une bouteille de champagne, les applications sont nombreuses. 

Washing machine, detergent bottles and powder.

L’analyse des propriétés moussantes est très utilisée dans le domaine des produits détergents afin de les caractériser (efficacité, pouvoir moussant, etc).

Quelles sont les propriétés moussantes utilisées ?

Il existe de nombreuses caractéristiques permettant de décrire les propriétés de la mousse : capacité moussante (foaming), volume de mousse formé par le produit, temps de demi-vie de la mousse, stabilité, densité, conductance, distribution de la taille des bulles, volume de gaz injecté, drainage etc.

Qu’est ce que la capacité moussante ?

La capacité moussante (foaming) correspond à la capacité d’un ingrédient à former et à stabiliser une mousse.

A quoi correspond le temps de demi-vie d’une mousse ?

Le temps de demi-vie du volume de mousse représente la durée nécessaire pour voir le volume de mousse atteindre la moitié du volume de mousse produit à la fin de l’étape de formation de la mousse. Cet indicateur est utilisé pour évaluer la persistance de mousse produite. La demi-vie peut également être mesurée sur le volume de liquide.

Quelles sont les méthodes d’analyse des propriétés moussantes ?

Génération de mousse par injection de gaz

Cette première méthode permet de caractériser les propriétés des mousses aqueuses en injectant du gaz (généralement de l’air) au sein d’un liquide, à travers un verre fritté,. Ainsi il est possible de déterminer les volumes respectifs de mousse et de liquide, les temps de vie et de demi-vie de la mousse, la capacité moussante, la stabilité de la mousse liquide, la densité de la mousse ou encore son indice Bikerman. Ce type de procédé permet de contrôler les formules des tensio-actifs et de déterminer la moussabilité de divers produits : additifs, shampoings, alcools, émulsions etc.

Pour mettre en œuvre cette analyse dans des conditions de pression et de température spécifiques, il existe des structures plus performantes qui permettent un suivi sur la durée de la fraction liquide des mousses aqueuses, ou encore d’analyser la distribution et la taille (diamètre) des bulles lors d’une augmentation de la température.

En fonction des propriétés moussantes que vous souhaitez déterminer et de la nature de vos échantillons, notre équipe vous propose la méthode de mesure la plus adaptée à vos besoins.
Clément Duprat, Ingénieur en contrat de professionnalisation, Calnesis

Génération de mousse par agitation

Dans cette deuxième méthode, la mousse est produite grâce à un appareil équipé d’une pale mise en rotation au sein du produit, couplée à un système permettant les régulations de la vitesse d’agitation et thermique. Le volume occupé par la mousse est mesuré en fonction du temps, et la fraction liquide et son volume sont déterminés grâce à des mesures de conductivité.  Aussi, la taille (diamètre) et la distribution des bulles au cours du temps sont déterminées.

Génération de mousse par circulation de liquide

Cette méthode requiert un appareil qui peut mesurer la valeur de la quantité de mousse produite à la suite de la circulation d’un fluide au sein de cette dernière. Ce procédé particulier est utile pour le traitement de l’eau, la production et le conditionnement des aliments et des boissons, l’étude du comportement des antimousses, ou bien pour trouver des solutions contre la formation de mousse dans les peintures ou vernis. 

L’analyse de mousse dans votre laboratoire Calnesis

Chez Calnesis, nous pouvons réaliser différents tests, à l’aide des techniques présentées, afin de vous fournir les données que vous souhaitez obtenir sur vos échantillons afin de vous fournir une description complète de ces derniers : pouvoir moussant, informations sur les durées de formation de la mousse, temps de demi-vie, leur distribution de taille (size distribution), des coefficients spécifiques comme l’indice Bikerman.


Autres mesures
Mesure de l'angle de contact entre des liquides et des surfaces solides réalisées sur un banc optique.
Mesure de la surface spécifique d'échantillon poreux et/ou granulaires, par la méthode de physisorption BET.
Caractérisation de la porosité d'échantillons par porosimétrie d'intrusion de mercure sur différents types d'échantillons.