Échantillonneur pour le piégeage des microparticules en suspension dans l’air

Echantilloneur de microparticules plastique à bord du bateau pour l'epédition 7e continent
Photo du prototype à bord du navire

En partenariat avec les chercheurs de l’équipe Microbiologie de l’atmosphère à l’ICCF, Calnesis a développé un dispositif permettant de piéger les microparticules et nanoparticules plastiques ou d’origine biologique en suspension dans l’air marin.

Les chercheurs souhaitaient en effet développer un dispositif permettant de piéger ces particules avec un débit très important pour favoriser l’accumulation, et avec un dispositif capable d’être embarqué en expédition (autonome).

Le prototype de piège développé et fabriqué par Calnesis. Il a été utilisé en 2019 lors dans le cadre de l’expédition scientifique 7e Continent qui étudie la pollution plastique des océans.

Pour plus de détails :

https://inc.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/trois-questions-boris-eyheraguibel-sur-ses-analyses-de-nanoplastiques-dans-latmosphere


Exemples de réalisations
Le but de ce développement était de concevoir et fabriquer un prototype de platine de microscope régulée en température...
Dans le cadre de projets de recherche internes, des chercheurs du CNRS souhaitaient développer une enceinte de tests permettant...
Pourquoi un tel échantillonneur de gaz ? Ce montage a pour objectif de permettre l’analyse du gaz confiné dans...