Dosage de composés encapsulés par microcalorimétrie

Vous développez des matériaux innovants à base de composés encapsulés ? Calnesis vous accompagne en vous permettant de doser les composés encapsulés par microcalorimétrie.

L’encapsulation de composés est à la base de nombreuses innovations ces dernières années, notamment dans le domaine des matériaux et dans le secteur pharmaceutique.

La mise au point des procédés d’encapsulation nécessite de disposer de méthodes pour doser avec précision les composés encapsulés à l’issue des phases de fabrication.

Dans la majorité des cas, les méthodes analytiques basiques restent efficaces. Elles nécessitent de dissoudre préalablement les capsules dans un solvant et de doser les différents composés une fois dissous. Ces dosages sont alors réalisés avec des techniques analytiques classiques : HPLC, GC, etc.

Dans certain cas il est possible de doser la part non encapsulé du composé. Ce qu’il « reste » dans le process de fabrication. Connaissant les quantités engagées, il est alors possible de remonter à la part de composé encapsulé. Toutefois ce type de méthode peut s’avérer assez imprécise tout en ayant tendance à surévaluer la quantité encapsulée…

Lorsque ces approches ne sont pas réalisables ou trop complexes/longues à mettre en œuvre, une autre approche peut parfois être utilisée : le dosage de composés encapsulés par microcalorimétrie.

La microcalorimétrie est une technique rapide et précise de dosage de composés présentant notamment un changement d’état accessible.
Jean-Claude Neyt, Directeur et Responsable Laboratoire, Calnesis

En quoi consiste un dosage de composés encapsulés par microcalorimétrie ?

Cette approche consiste à utiliser un phénomène thermique ayant lieu au sein du composé pour en déterminer sa quantité. Souvent, c’est un changement d’état qui est utilisé, et le plus souvent une fusion/solidification. Lorsque le composé change d’état, l’échantillon émet ou absorbe de la chaleur de manière proportionnelle à la quantité du composé concerné dans l’échantillon.

Afin d’étalonner la méthode, il est nécessaire de connaître ou de déterminer préalablement l’enthalpie de changement d’état des composés à doser. Lorsque c’est possible, cette valeur doit être déterminée dans les conditions de l’encapsulation car l’enthalpie de fusion du composé encapsulé peut être légèrement différente de celle du même composé dans sa forme pure (effet de confinement).

Une autre approche consiste à utiliser des grandeurs qui varie avec la composition, comme la capacité thermique des micro-capsules obtenues. Cette approche devient très précise lorsque les capacités thermiques des composés encapsulant et encapsulés sont très éloignées l’une de l’autre.


Autres études
Un de vos matériaux présente une défaillance dont vous cherchez à connaître la cause ? Le laboratoire Calnesis peut...
Vous souhaitez savoir si certains composés de vos formulations pharmaceutiques interagissent en eux ? Calnesis peux vous éviter de...